Pourquoi l’Etat Islamique a attaqué TV5 et pas les autres chaînes françaises ?

Posté le : 17 avr 2015

tv5

En s’attaquant à TV5Monde, le ou les auteurs de cette attaque savaient que leur geste aurait un impact considérable.  TV5Monde diffuse en continu dans le monde entier. Plus de 257 millions  foyers reçoivent la chaîne de par le monde. TV5Monde est regardée par les francophones, mais aussi les francophiles, car la chaîne est sous-titrée en 12 langues. Cofinancée par la France et quatre pays ou régions francophones (Suisse, Québec, Canada et fédération Wallonie-Bruxelles), TV5Monde revendique 35 millions de téléspectateurs par semaine, dont 24 millions en Afrique, continent qui représente 80% de son audience, indique-t-on de même source.  Mais si l’ET a attaqué TV5, c’est aussi à cause de sa vulnérabilité numérique. Contrairement à TF1, France télévision et Canal Plus, la chaîne francophone n’était pas trop protégé et ses mots de passe sont facile à trouver. Aujourd’hui grâce à des applications sur son portable on facilement avoir accès à des codes d’un site.

Les mots de passe ont été montrés sur un JT de France 2

Après cette attaque, TV5 a encore montré sa vulnérabilité puisque les codes d’accès Internet de Tv5 Monde ont été vus à la télé, dans un reportage diffusé au journal de 13h sur France 2. Le reportage réalisé le 9 avril 2015 portait sur la vaste cyber-attaque subie la veille par Tv5 Monde. Un journaliste a été interviewé devant une vitre où étaient accrochées plusieurs feuilles de papier. On a pu y lire le mot de passe du compte YouTube de Tv5 Monde, rapporte le site Arrêt sur images. La plateforme a pu déchiffrer le code suivant : « lemotdepassedeyoutube ». Laisser passer ainsi à la télé ses mots de passe Internet est une « bourde », a reconnu le directeur général de Tv5 Monde, Yves Bigot, cité par l’AFP. Toutefois, il y a une explication à cette erreur. La cyber-attaque du 8 avril dernier avait complètement paralysé le système de diffusion de Tv5 Monde. « Nous n’avions plus d’antenne, plus aucune messagerie en interne, plus aucun e-mail. Nous avons dû afficher de façon temporaire et transitoire des codes d’accès sur les murs afin que les journalistes qui auraient eu besoin de diffuser via le web puissent le faire de façon rapide », a dit la directrice du numérique, Hélène Zemmour. Elle garantit que ce ne sont pas ces mots de passe qui ont permis l’attaque pirate revendiquée par l’organisation terroriste Etat Islamique. Les cyber-pirates avaient pris le contrôle du site web de la chaîne, ses comptes sur les réseaux sociaux, mais aussi son antenne.

 

Print Friendly and PDFImprimer