L’Opérateur Mobilis, leader de la 3G en Algérie

Posté le : 30 août 2015

mob

C’est officiel! Mobilis est le leader de la 3G en Algérie, suite à la publication aujourd’hui de l’observatoire du marché de la téléphonie mobile en Algérie pour l’année 2014, édité par l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT).

En effet, le rapport donne Mobilis une année après le lancement de la 3G soit à fin 2014, comme le Numéro 1 de la 3G en Algérie en nombre d’Abonnés enregistrant ainsi pas moins de 3 816 312, avec 44,85% de parts de marché.

A fin 2014, Mobilis détenait également le plus grand réseau de téléphonie mobile de 3ème Génération avec au total 35 wilayas couvertes.  Ce leadership sera entériné dés la fin de cette année 2015, une fois que les 48 wilayas seront totalement couvertes par la 3G++ de Mobilis.
Ainsi seul, l’opérateur national couvrira l’Algérie deux à peine après le lancement de la 3G.
A ce sujet, le Président Directeur Général de Mobilis Monsieur Saad DAMMA, s’est déclaré : « fier et heureux d’être le leader de la 3G en Algérie avec une part de marché considérable autour de 45%. Cette opportunité m’est donnée pour remercier tous nos clients qui nous ont fait confiance et qui bénéficient de la plus grande couverture réseau en Algérie déployée sur 35 wilayas, en exploitant les toutes dernières technologies utilisées à travers le monde ». Monsieur DAMMA réplique : « Je remercie également toutes les compétences de Mobilis techniciens et commerciaux pour les efforts consentis, et je réitère notre engagement à couvrir les 48 wilayas à fin 2015 ».
En commentant les données rapportées par l’observatoire, le PDG de Mobilis trouve: « les chiffres démontrent que le marché algérien n’est pas encore saturé mais plutôt très porteur, enregistrant une évolution de plus de 9% sur le parc global, et une densité mobile qui passe de 102,4 à plus de 109%.
Cette dynamique enregistrée sur le marché national fait que notre segment d’activité soit l’un des plus actifs sur la méditerranée, ce qui explique l’intérêt porté par les différents équipementiers et fournisseurs de terminaux ».

Print Friendly and PDFImprimer