Le critique marocain Mesnaoui meurt d’une crise cardiaque au Caire

Posté le : 17 nov 2015

Deces_Caire_Mesnaoui

Le chercheur et critique de cinéma marocain Mustapha Mesnaoui est décédé, mardi matin au Caire, à l’âge de 62 ans, des suites d’une crise cardiaque.

Mesnaoui a rendu l’âme sur la route à l’hôpital où il a été transféré par ambulance tôt mardi depuis l’hôtel où il était logé au Caire où il se trouvait pour participer à la 37è édition du Festival du film du Caire, qui a débuté la semaine dernière. Il a souvent participé à des festivals en Algérie, il a été membre du jury long métrage au Festival du film arabe d’Oran, en 2009.

Dés l’annonce de sa mort des messages de condoléances et d’hommages ont été publié sur les réseaux sociaux. C’est le cas de son ami depuis 20 ans, le critique et réalisateur Abdillah El Djawhari qui lui a rendu hommage dans un long message. Même chose pour le président du festival d’Alexandrie, El Amir Abaza où il était souvent inviter comme jury ou conférencier.  Une grosse perte pour la critique cinématographique maghrébine et arabe.

Né en 1953 à Casablanca, le défunt est titulaire d’une licence en philosophie en 1977 etd’un diplôme d’études approfondies. Il était membre de l’Union des Ecrivains du Maroc (UEM) et membre de la rédaction du magazine « attaqafa al­jadida ». Il dirigeait aussi le journal « al­Jameaa » et le magazine « Bayt al­Hikma », dédié à la traduction. Le défunt compte à son actif plusieurs productions dans la nouvelle et la traduction du français et de l’espagnol.

Au nom de l’Association A nous les écrans, nous présentons à sa famille et à ses proches nos sincères condoléances.

Salim AGGAR 

Print Friendly and PDFImprimer