Le 68e Festival de Cannes rendra hommage à Ingrid Bergman

Posté le : 24 mar 2015

cannes 2015

Le 68e Festival de Cannes rendra hommage à l’actrice suédoise, Ingrid Bergman, à l’occasion de l’année du centenaire de sa naissance. L’affiche officielle du Festival, qui se déroulera du 13 au 24 mai, montre un visage souriant de l’actrice sur un fond blanc.

« Icône moderne, femme libre, actrice audacieuse, Ingrid Bergman fut à la fois star hollywoodienne et figure du néoréalisme, changeant de rôles et de pays d’adoption au gré de ses passions, sans jamais perdre ce qu’elle avait de grâce et de simplicité », soulignent le organisateurs. Icône moderne, femme libre, actrice audacieuse, Ingrid Bergman fut à la fois star hollywoodienne et figure du néoréalisme, changeant de rôles et de pays d’adoption au gré de ses passions, sans jamais perdre ce qu’elle avait de grâce et de simplicité. Sur l’affiche, l’actrice d’Alfred Hitchcock, de Roberto Rossellini et d’Ingmar Bergman, qui a donné la réplique à Cary Grant, Humphrey Bogart ou encore Gregory Peck, se dévoile dans l’évidence de sa beauté, offrant un visage serein qui semble tourné vers un horizon de promesses. Liberté, audace, modernité, autant de valeurs que revendique le Festival, année après année, à travers les artistes et les films qu’il choisit de mettre à l’honneur. Ingrid Bergman, qui fut Présidente du Jury en 1973, l’encourage dans cette voie…« Ma famille et moi-même sommes très touchés que le Festival de Cannes ait choisi notre merveilleuse mère pour figurer sur l’affiche officielle, l’année du centenaire de sa naissance », déclare Isabella Rossellini. « Son exceptionnel parcours a couvert tant de pays, des petites productions artisanales européennes aux grandes machines hollywoodiennes. Maman adorait son métier d’actrice : pour elle, jouer la comédie n’était pas une profession mais une vocation. Elle disait : ‘Je n’ai pas choisi de jouer, c’est le jeu qui m’a choisie.’» À partir d’une photographie de David Seymour, cofondateur de l’agence Magnum, Hervé Chigioni, déjà auteur de l’affiche remarquée de l’année dernière, signe la nouvelle image du Festival 2015 avec son graphiste Gilles Frappier. Il a réalisé également un film d’animation à partir du visuel, sur un remix du thème musical du Festival, « Le Carnaval des animaux » de Camille Saint-Saëns, avec un arrangement imaginé par deux musiciens suédois, Patrik Andersson et Andreas Söderström. L’hommage ne s’arrêtera pas là puisque Ingrid Bergman, In Her Own Words‏, un documentaire signé Stig Björkman (auteur de livres et documentaires sur Woody Allen et Ingmar Bergman) sera projeté dans le cadre de Cannes Classics. Enfin, le Festival de Cannes s’associera au « Ingrid Bergman Tribute » qu’Isabella Rossellini, pour célébrer le centenaire de la naissance de sa mère, organisera en septembre prochain. Il s’agit d’un spectacle, mis en scène par Guido Torlonia et Ludovica Damiani, qui mêlera son autobiographie et les lettres de sa correspondance avec Roberto Rossellini. Il sera présenté dans les cinq villes qui ont compté dans la vie d’Ingrid Bergman : Stockholm, Rome, Paris, Londres et New York, et rassemblera sur scène, outre Isabella Rossellini, Jeremy Irons, Fanny Ardant, Christian De Sica et plusieurs autres comédiens. L’ensemble du spectacle sera annoncé lors du prochain Festival. Le 68e Festival de Cannes qui se tiendra du 13 au 24 mai, a annoncé le festival dans un communiqué, indiquant que l’acteur et chanteur français Lambert Wilson sera le maître de cérémonie du festival. L’acteur lancera les festivités lors de la cérémonie d’ouverture le 13 mai et animera la remise des prix du palmarès lors de la cérémonie de clôture le dimanche 24 mai. Le jury du festival sera présidé par les cinéastes américains Joel et Ethan Coen, qui avaient obtenu la Palme d’or en 1991 pour « Barton Fink ». Lambert Wilson, 56 ans, était le maître de cérémonie en 2014. L’actrice Audrey Tautou avait été la maîtresse de cérémonie en 2013. L’acteur qui est aussi un chanteur reconnu, a tourné plus de 70 longs métrages et films de télévision français et internationaux, à la fois des comédies populaires. En 1999, il avait présidé le jury de « Un Certain Regard », section du Festival de Cannes.

Print Friendly and PDFImprimer