Des professionnels lancent leurs radios sur le web  

Posté le : 19 mar 2015

rabia

Au moment où les télévisions privées sont entrés en force sur le paysage audiovisuel algérien, on remarque l’absence de radios privés. Cette absence est essentiellement lié à la non disponibilité des fréquences radios, qui seront délivrés une fois de l’Autorité de régulation ouvre officiellement l’audiovisuel au privé.

L’expérience unique de Radio M sur le web

radio M

 

Malgré ses blocages et depuis quelques temps, certaines boites de communication tentent de lancer leurs propres radios privées. C’est le cas de Kadi Ihsene, propriétaire du site Maghreb Emergeant qui a lancé le premier, une radio sur le web en Algérie : Radio M.  Un radio qui diffuse qu’une seule émission avec des invités, le CCP (Café presse politique). Une émission qui regroupe chaque semaine des « journalistes et analystes politiques » qui décryptent l’actualité nationale. Pour le reste, cette radio du web ne diffuse que des programmes musicaux et ne possède ni  journal ni émission de divertissement.

Sarbacane tente une ouverture sur les ondes ….du web

sacr

Cette expérience timide a donné des idées à d’autres professionnels de l’audiovisuel  pour se lancer dans la radio indépendante privée. C’est le cas de la compagnie Sarbacane.  Cette dernière possède des studios très bien équipés et peut réaliser l’enregistrement, le mix et/ou le mastering de tous les projets musicaux, radios ou audiovisuels. Au mois de janvier dernier, les Studios Sarbacane avaient lancé un appel pour encourager le lancement des radios et des télévisions sur le WEB. Pour ce faire, ils ont sollicité Mehrez Rabia Mehrez Rabia, journaliste vedette de la radio chaîne III et animateur de l’émission Bonjour d’Algérie sur Canal Algérie, pour participer à partir de ce vendredi à 21h leur première émission radio sur le web, intitulé « Démonte les médias ». Une émission où il sera surement question de ……radio privé.

Amin Réda  

Print Friendly and PDFImprimer